pétition, et sauvetage, action, manifestation, adoptions, co-voiturage, pésentation des membres, photos de nos toutous photos de nous.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ADOPTER UN CHIEN VICTIME DE MAUVAIS TRAITEMENTS ET LE DRESSER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 501
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 45
Localisation : Gatineau

MessageSujet: ADOPTER UN CHIEN VICTIME DE MAUVAIS TRAITEMENTS ET LE DRESSER   Lun 19 Mai - 18:42

ADOPTER UN CHIEN VICTIME DE MAUVAIS TRAITEMENTS ET LE DRESSER


Les gens font subir des choses inimaginables aux chiens. Nombre d'entre eux sont victimes de mauvais traitements physiques, mais soyez assurés que la plupart écopent également de violence mentale. Certains de ces chiens ne seront d'ailleurs jamais considérés comme complètement normaux, mais d'autres peuvent avoir la chance de vivre une vie meilleure en compagnie d'un maître affectueux. Souhaitons que leur passé horrible ne soit pas garant de leur avenir. Si vous envisagez d'adopter l'un des fox-terriers à poil dur de l'usine à chiots, vous devez savoir que votre tâche ne sera pas des plus faciles. Ces petites bêtes peuvent être craintives, manquer totalement d'assurance et n'avoir peu ou aucune confiance dans les humains. Ayant vécu toute leur vie dans des cages repoussantes et souvent surpeuplées, il peut être difficile de les dresser à la propreté. Il faut savoir qu'ils n'ont jamais reçu ni soins vétérinaires ni caresses, en plus de manquer de nourriture. Vous devrez faire preuve de patience et de gentillesse, tout en sachant dès le départ que ces chiens ont besoin de plus que cela. Bref, vous aurez besoin d'aide! Rien de mieux dans un tel cas que de collaborer avec un éleveur compréhensif ou un spécialiste du comportement animal, et d'intégrer un vétérinaire dans l'équipe. Vous devrez lire tout ce que vous pourrez à propos des animaux maltraités. Il est également important d'offrir un environnement stable à votre chien et de ne pas lui faire revivre de près ou de loin les mauvaises expériences qu'il a pu vivre pour éviter de perdre le terrain que vous aurez gagné. Par ailleurs, chaque chien est différent : ce qui fonctionne avec un peut n'aboutir à rien avec un autre. Toutefois, si vos efforts sont couronnés de succès, une vie aura au moins été changée.

Dax O'Buff, éleveur et spécialiste qui adopte une approche holistique, a une grande expérience des chiens victimes de mauvais traitements et suggère ce qui suit.

La stabilité, le premier cadeau à offrir à un chien victime de mauvais traitements (Avertissement : les cas sévères de mauvais traitements doivent être traités par des spécialistes du comportement animal expérimentés et bien informés.)

Faire confiance n'est pas chose facile pour un chien maltraité. Selon ce qu'il a vécu, il peut avoir appris à réagir aux mauvais traitements en fuyant, en attaquant ou en figeant. Bien que les trois réactions soient différentes, l'étape initiale pour établir un premier lien avec le chien reste la même : il faut lui garantir quelque chose en quoi il pourra avoir confiance, c'est-à-dire un horaire stable.

Les gens qui prônent le dressage par obéissance formelle et immédiate oublient que pour être capables de comprendre ce qu'on leur enseigne, les chiens doivent d'abord pouvoir évaluer la situation et réagir. Or, les chiens craintifs et méfiants ne pensent qu'à fuir ce qui les effraie. Certains tenteront de s'échapper à la moindre occasion et même de provoquer ces occasions. D'autres deviendront agressifs ou se fermeront complètement au monde extérieur. Idéalement, la réadaptation, très longue, devrait être faite par quelqu'un qui comprend le comportement animal. Ces pauvres chiens ne changeront pas du jour au lendemain! En effet, en ce qui concerne les chiens sévèrement maltraités, des mois et des mois peuvent s'écouler avant qu'une première faible lueur ne brille au fond de leurs yeux éteints.

Essayer d'amadouer un chien paralysé par la peur ne mène à rien. Il ne peut reconnaître les bons sentiments ou, pire encore, peut les interpréter comme une demande de renforcement du comportement craintif, ce qui l'enfoncera encore plus avant dans un état de crainte. La meilleure approche consiste à prendre les commandes doucement, mais fermement. Le maître doit établir un horaire et le respecter; peu importe son propre emploi du temps, il doit être cohérent : nourrir le chien le matin toujours à la même heure, toujours au même endroit, ensuite le promener puis le laisser se dégourdir sans laisse dans un endroit clos (s'il ne vient pas quand vous l'appelez, il faudra le tenir sur une longue laisse). Cet horaire représente la première chose sur laquelle votre chien pourra compter. Il lui apportera un sentiment de sécurité qui se transformera peu à peu en un lien de confiance avec vous.

Dans les cas extrêmes, voici comment vous devriez procéder pour sortir le chien de sa cage et le faire évoluer dans un endroit clos. Au départ, il est possible que vous deviez faire appel à une perche utilisée en cas de rage. Avec le temps, le chien s'habituera à ces sorties et vous pourrez substituer la laisse à la perche, en laissant même le chien la traîner, sans la lui enlever. Viendra le jour où vous pourrez remplacer la laisse par une simple petite attache au collier, et où le chien pourra sortir et entrer de son propre chef. Il s'agit des fondements du lien de confiance, lequel vous permettra ensuite de dresser votre chien à l'obéissance. En fonction du caractère du chien, vous pouvez intégrer le dressage par instrument sonore (mieux connu sous le nom anglais " clicker training ") si le son ne l'effraie pas. Si cet instrument lui fait peur, vous pourrez l'encourager en remplaçant le son par un mot tel que " Oui! ". Dans ce type de dressage, il est conseillé, par exemple lorsque le chien est dans la cour, de placer une gâterie alléchante au fond de sa cage. Ainsi, lorsqu'il revient vers la cage, vous lui dites " Entre " et cliquez sur l'instrument juste avant qu'il mange sa récompense. (Pour en savoir plus sur le dressage en cage, allez sur mon site Web au http://www.geocities.com/companiondogs/.) Point important : laissez-vous guider par le chien. Il faut le dresser au rythme de ce qu'il peut endurer. Les signes de stress comprennent le halètement, le léchage des babines, le bâillement et la position du dominé, soit la queue entre les pattes.

Le maître d'un chien maltraité doit témoigner de l'affection à celui-ci tout en gardant une certaine réserve. Vous devez donc surveiller votre posture et ne pas donner une impression de soumission. En vous penchant vers lui ou en vous abaissant à la hauteur de ses yeux, vous donnez à votre chien l'impression qu'il doit devenir le meneur parce que vous n'êtes clairement pas en mesure d'assumer ce rôle. Résultat : son sentiment d'insécurité n'en sera que plus grand. Une fois le chien bien en confiance, soit longtemps après l'adoption, vous n'aurez plus besoin d'être aussi vigilant.

Si le chien le tolère, la méthode " cordon ombilical " est très efficace pour tisser le lien de confiance. Elle consiste à relier le chien à vous par une laisse. Il vous suit ainsi partout dans vos tâches quotidiennes. Vous devez lui apprendre les règlements de la maison, fermement tout en étant gentil, sans expression émotive. Traitez votre chien tel un chat : laissez-le venir à vous. Il pourrait en outre interpréter les mouvements brusques comme une attaque. Pensez donc à ralentir vos gestes pendant un certain temps. Ne criez pas après vos enfants ou votre conjoint en présence du chien : il se sentira visé. D'ailleurs, si vous avez des enfants, apprenez leur les règles à suivre et ne les laissez pas seuls avec l'animal. Dans un autre ordre d'idées, placez la cage du chien près de votre lit pour qu'il dorme à vos côtés. Vous pouvez lui mettre une laisse et laissez l'extrémité pendre à l'extérieur de la cage. Vous pourrez ainsi agir rapidement au besoin. Vous devez faire preuve d'un grand sens de l'observation et être très attentif afin de faciliter toute étape du renforcement positif menant vers le comportement voulu. Par exemple, si les yeux du chien rencontrent les vôtres, souriez et dites-lui un mot gentil ou donnez-lui une petite gâterie.

La visualisation positive peut également être utile. En fait, puisque les chiens sont le miroir de nos propres états d'âme, nous pouvons fréquemment modifier leur comportement en adoptant et en projetant une image positive de celui que nous souhaitons qu'il adopte. Visualisez votre nouveau chien en train de réagir gentiment et en toute confiance à l'arrivée d'étrangers et il se peut qu'il devienne plus calme dans les endroits bondés. Vous pouvez aussi lui faire prendre un produit homéopathique ou des huiles essentielles pour l'aider à trouver un équilibre émotionnel. En outre, le premier pas vers une bonne santé mentale et physique est bien sûr d'offrir à votre chien le meilleur régime alimentaire possible.

Transformer un chien victime de mauvais traitements ne s'effectue pas en un tournemain. Toutefois, avec de la patience, de la gentillesse, un bon régime alimentaire et, le plus important, de la stabilité, la guérison du corps et de l'esprit de ces petits êtres maltraités est possible. Les chiens sont des animaux aux antipodes de la rancune. La plupart du temps, leur réaction aux soins est d'apprendre à faire confiance à nouveau.

_________________
La Vie Avant Tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachapelle.express-forum.com
 
ADOPTER UN CHIEN VICTIME DE MAUVAIS TRAITEMENTS ET LE DRESSER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La vie avant tout :: La vie avant tout :: Adoption :: règlement sur les adoptions-
Sauter vers: