pétition, et sauvetage, action, manifestation, adoptions, co-voiturage, pésentation des membres, photos de nos toutous photos de nous.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La misérable vie d'une chienne d'usine à chiots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 501
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 45
Localisation : Gatineau

MessageSujet: La misérable vie d'une chienne d'usine à chiots   Mer 7 Mai - 3:46


Situés soit à l'intérieur d'un bâtiment, soit à l'extérieur, ces hangars ou entrepôts peuvent contenir plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de cages, empilées les unes sur les autres. Les excréments et l'urine tombent souvent dans les cages du dessous. Ces endroits sont rarement chauffés en hiver et durant l'été la chaleur y est suffocante.
Vers l'âge de 5 mois, on enferme une chienne dans une petite cage de métal, de bois ou de plastique où elle passera toute sa vie. Puis, lorsqu'elle débute ses chaleurs, elle est accouplée avec un mâle provenant de la même usine ou d'une usine semblable à la sienne. Environ 60 jours plus tard, elle donne naissance à ses chiots. S'il s'agit d'un grand établissement, la mère mettra bas à même le sol grillagé de sa cage. Mis à part les élevages à grande échelle, il existe aussi des élevages plus petits ou en milieu «familial». Dans ce genre d'élevage, une ou plusieurs chiennes reproductrices peuvent être détenues de diverses façons: en box, bac, boîte en plastique, cage de transport, en liberté à l'intérieur d'une résidence ou encore dans un enclos extérieur. Dans tous les cas, afin d'éviter tout frais superflus au propriétaire, la chienne et ses chiots ne bénéficient d aucun suivi vétérinaire.

Le Transport des Chiots





Le Transport des Chiots

Quand les petits atteignent l'âge de 3 semaines, parfois même plus jeunes, ils sont retirés à leur mère.

Les chiots sont placés dans des cages de transport empilées les unes sur les autres, à l'intérieur d'un camion qui peut parcourir des milliers de kilomètres. Été comme hiver, sans chauffage ou ventilation, sans eau ni nourriture, les chiots arrivent à un entrepôt où un préposé se charge de retirer ceux qui n'ont pas survécu au voyage, puis il fait le tri par race. Les survivants sont embarqués à nouveau dans un autre camion qui les livre dans diverses animaleries de la province.
Pas de Caméras S.V.P. http://protectionanimale.com/usines.htm
Aequo Animo http://aequoanimo.com/usinesachiots.html

_________________
La Vie Avant Tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachapelle.express-forum.com
 
La misérable vie d'une chienne d'usine à chiots
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La vie avant tout :: Pétition :: Agir pour la cause animal :: la cruautée animale dans tout ses sens :: combattre contre les usines à chiots du Québec-
Sauter vers: