pétition, et sauvetage, action, manifestation, adoptions, co-voiturage, pésentation des membres, photos de nos toutous photos de nous.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 QUELQUES STATISTIQUES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 501
Date d'inscription : 04/05/2008
Age : 45
Localisation : Gatineau

MessageSujet: QUELQUES STATISTIQUES   Ven 9 Mai - 5:02

QUELQUES STATISTIQUES

De par le monde 50 milliards d'animaux meurent chaque année pour la consommation humaine
Au Canada, 40 000 animaux à l'heure meurent dans les abattoirs.
Le Québec est le deuxième producteur de dindes en importance au Canada, derrière l'Ontario, avec 26,5 millions d'oiseaux.
Aux États-Unis, 80% du "boeuf haché" provient de vaches laitières.
En Amérique du Nord, chaque année, plus de 3 milliards de poulets sont tués.
En Corée, plus de 2 millions de chiens et de chats morts pour la consommation humaine; dans plusieurs pays d'Asie - Philippines, Cambodge, Vietnam - La chair de ces animaux est considérée comme particulièrement bonne au goût si l'animal meurt lentement, en étant battu, brûlé, ou étranglé et même écorchés vivants, ; les chats sont bouillis vivants; la Corée exporte annuellement à l'étranger plus d'un million de peaux de fourrure de chien.
En Amazonie, en 1988, une quantité d'arbre représentant une surface de 34 000Km sur 7 millions de Km de forêt tropicale, ont été abattus et brûlés pour créer des pâturages pour le bétail.
Le Costa Rica, le Salvador, le Guatemala, le Nicaragua, le Honduras et le Panama exportent pour plus de 200 000 livres de viande aux États-Unis.
Après le lait, le cochon est la plus importante production agricole du Québec .
Nombre total de cochons tués en 2002 au Québec : 7 millions et ( 20 millions au Canada ).
40% de la production québécoise est exportée, principalement vers les Etats-Unis et le Japon. Le cochon québécois est vendu dans 36 autres pays.
En 1995, le cheptel a augmenté de 85%. Il s’agissait de la plus forte augmentation de toutes les productions animales.
Une ferme moyenne de 2,000 cochons produit en une semaine 30 tonnes de fumier et encore plus d'urine.
À l'échelle mondiale, on utilise plus de 27,000 tonnes d'antibiotiques. Les cochons consomment 60% du volume total, les volailles environ 20%
Les céréales requises pour 100 vaches nourriraient 2,000 humains
On estime que la moitié de la consommation d'eau potable mondiale est destinée à la production de viande et de produits laitiers. Aux États-Unis 80% de l'eau potable sert à l'élevage des animaux, l'industrie de la viande est une catastrophe écologique pour notre planète.
En californie, l'industrie laitière, la plus importante du pays, consomme autant d'eau qu'une ville de 22 millions d'humains.
Aux Etats-Unis, 70% des céréales vont aux animaux d'élevage et à l'échelle planétaire, 90% des cultures de soya vont aux bétails, si toute les céréales utilisées pour le bétail américain étaient consommées directement pour les humains elles pourraient nourrir 800 millions d'humains.
Un abattoir de volailles utilise 100 millions de gallons d'eau par jour, l'équivalent de la consommation d'une ville de 25,000 habitants.
Aux États-Unis, les activités intenses des fermes d'élevages ont généré 4 milliards de tonnes de déchets animaux en 1996 polluant les eaux plus que toutes autres sources industrielles combinées. ( Ministère de l'environnement amérian )
Un bovin produit 23 tonnes de déjections par an. Pour chaque kilogramme de boeuf environ 40 kg de fumier sont produits. Les excréments d'animaux engendrent d'énormes quantité d'ammoniac responsable de la sur-fertilisation des cours d'eau. L'élevage des animaux est responsable pour environ 40% des émissions globales de gaz d'ammoniac - dont on prévoit une augmentation d'au moins 60% d'ici 2030 qui sont l'une des causes majeures des pluies acides

--------------------------------------------------------------------------------

Au Québec il n'y a aucune loi pour le bien-être des animaux d'élevage et de compagnie,

en effet le Québec et la Nouvelle-Écosse sont les seules provinces Canadienne qui n'ont pas adopté des lois sur la protection des animaux. Les infractions relatives aux cas de mauvais traitement ou de négligence à l'endroit des animaux relèvent du Code criminel. Le Québec est devenu le champion des méga-porcheries, des laboratoires de recherche, des Puppy Mills etc., Les encans pour animaux sont des lieux sordides et aucune loi ne protège les animaux lors des transports, ou dans les abattoirs. Il faut que de plus en plus de végétarien(nes) prennent la voix pour les sans voix...

Sur toute la planète il existe plus de 28,000 restaurants McDonald dans 100 pays. 5 McDonald s'ouvrent à tous les jours sur la planète. Quand McDonald décide de mettre du bacon dans ses hamburgers, cela équivaut à deux millions de livres de tranches de cochon par semaine en Amérique du Nord. En France, McDonald tue pour ses restaurants, 450.000 bovins, 10 millions de poulets et 230.000 cochons. Un gros abattoir américain, afin de fournir le marché du fast food, peut tuer jusqu'à 5,000 boeufs PAR JOUR.
À notre époque dite moderne et civilisée, on fabrique de la viande comme des automobiles, en série!

L'élevage intensif des animaux signifie fournir : Une quantité maximum de viande, au plus bas prix, dans un minimum de temps, pour le profit et la rentabilité des multinationales agro-alimentaires.

Selon l'Agence canadienne de l'inspection des aliments, plus de 800 millions d'animaux sont abattus annuellement au Canada. Ces animaux vivent dans des conditions qui ressemblent à celle de l'holoauste; une vie misérable qui se termine dans un abattoir.

Les animaux sont l'objet de manipulations, de mutilations et de tortures. Les maladies font partie de leur lot. Souvent, immobilisés dans des enclos, à la noirceur ou à la lumière artificielle, ils n'ont pas accès à l'exercice. On leur refuse tout contact avec leurs pairs. On en fait des "machines" à fournir de la viande, pas plus. Jamais dans toute l'histoire de l'humanité a-t-on vu une exploitation des animaux semblable à celle qui s'exerce maintenant dans l'industrie de l'agriculture.


--------------------------------------------------------------------------------

LES OEUFS, LA VOLAILLE, ETC.....
Il n'y a pas si longtemps, les oeufs provenaient la plupart du temps d'un poulailler familial. Aujourd'hui les poules pondeuses s'entassent dans des cages trop petites (cinq à six oiseaux par cage), où elles ne peuvent ni se retourner, ni s'accroupir dans leurs diarrhées........ Elles ne voient jamais la lumière du jour. Par contre, elles sont exposées à un éclairage artificiel tamisé qui provoque des pontes anormalement élevées.

De quel droit mettez-vous des oiseaux dans des cages ?
De quel droit ôtez-vous ces chanteurs aux bocages ?
Aux sources, à l'aurore, à la nuée, aux vents ?
De quel droit ôtez-vous la vie aux vivants ?
Victor Hugo
Une ferme avicole moyenne peut contenir plus de 14 000 poulets. Cette surpopulation amène stress et agressivité. Pour parer à ces «désagréments» et éviter le cannibalisme on leur coupe la pointe du bec, c'est le débécquage - il existe aussi chez les poulets de chair. On coupe une partie du bec avec une lame chaffée. Parfois les becs sont arrachés lors de cette atroce opération. Le débécquage est toujours traumatisant car le bec est un organe sensible très proche de la dent, la douleur se prolonge longtemps, parfois toute la vie. Leur courte vie de «travaux forcés» ( environ un an ) s'écoule dans un environnement mécanisé et robotisé, pour se terminer à l'abattoir. Leurs oeufs, qu'elles ne couveront jamais, tombent sur un tapis roulant qui les achemine vers le triage.

Les dindes ou les poulets, destinés à la consommation pour des chaînes de restaurants tels que les ( Colonel Fried Chicken, les rôtisseries Saint-Hubert ou Coq BBQ), pour ne nommer que celles-là, n'ont guère une existence plus enviable... Parqués dans des bâtiments insalubres, peu éclairés et nauséabonds, les oiseaux s'agitent désespérément dans une atmosphère de duvet et de plumes en suspension. Les oiseaux mâles devront subir le même sort que les poules pondeuses durant environ neuf semaines avant d'être abattus.

Une entreprise moyenne produit en moyenne 180 000 dindons par année, ce qui représente trois couvées par dinde. À cause des méthodes d'élevage et des conditions d'abattage dénaturées, 50% de toutes les volailles du Canada sont contaminées par la salmonellose; bactérie affectant le système neurovégétatif. Cette bactérie qu'on retrouve aussi dans les oeufs, le lait et les poissons, entraîne certains malaises comme la diarrhée, les crampes d'estomac, la fièvre et les maux de tête.

LA FIN DU CALVAIRE

Le ramassage brutal opéré par les équipes spécialisées va très vite. Du fait de leur captivité, les poules ont peu de muscles efficaces et des os friables. À l'arrivée à l'abattoir, trois poules sur dix ont des fractures, d'autres des déboîtements d'ailes, des luxations et blessures diverses. Les carcasses des poules ne sont pas présentables pour la consommation. Leur chair devient donc des bouillons cudes "à la poule", soupe au poulets, remplissages de raviolis, saucisses, etc...

LE BOEUF, LE VEAU, ETC,
Le veau de lait un des sous-produits de l'industrie laitière, le veau est séparé de sa mère dès la naissance. On l'enchaîne par le cou, à la noirceur, et dans un enclos tellement étroit, qu'il ne peut ni faire un pas, ni se lécher, ou se coucher. deux fois par jour, pendant environ quatre mois, on allume les lumières pour le nourrir d'une bouillie chimique qui les rend anémique, afin que sa viande ait cette belle couleur rose pâle tant prisée des gourmets!!!! ( ce n'est qu'une question de couleur car, le goût reste le même.
Quant à la vache, son rôle se limite à se reproduire et à fournir son quota annuel de lait, car pas de veau, pas de lait!!!!! Et cela grâce aux nouvelles techniques de fécondation : insémination artificielle, congélation et transfert d'embryons, fécondation in vitro, etc. En somme, elle doit se trouver enceinte le plus souvent possible.
On considère aussi la vache comme « cobaye » idéal pour des expériences qui pourront ensuite être appliquées aux femmes!

Le boeuf lui, est recyclé en taureau reproducteur ou fournisseur de semence à congeler, et finalement transformé en hamburger...

Le Porc
Une souffrance qui passe par votre assiette
Au Québec, le porc n'échappe pas aux règles de la surproduction, avec plus de 7 millions de bêtes abattues annuellement.

L'inactivité et l'entassement des bêtes dans les méga-porcheries où elles sont constamment agressées par les vapeurs fortes d'ammoniaque qui flottent dans l'air, occasionnent chez le porc des comportements dérangés tels que le «croquequeue». Rendus fous par la frustration de tous leurs besoins naturels, les porcs se mangent la queue les uns les autres, quand ce n'est pas le derrière ou la bête en entier. Pour «palier» à ce cannibalisme on leur ampute la queue! Sans parler des dents taillées ou des oreilles cochées....

De la viande sur pattes

À notre époque, peu d'humains ont un rapport direct avec les cochons. Le cochon tué change même de nom pour devenir du porcs, objet hygiénique et informe emballé sous cellophane. La plupart des carnivores, qui jurent pourtant aimer les animaux ( surtout dans la sauce brune! ) évitent de faire le rapport entre la viande mangée et l'animal vivant. Entre le jambon et un être ayant des pattes pour courir, une individualité, capable d'émotions comme la peur, la joie et l'attachement. Ils préfèrent ignorer l'esclavage des animaux incarcérés dans les conditions concentrationnaires des élevages intensifs. Des usines où le cochon devient une sorte de machine fabriquée sur une ligne de montage, dans le seul but de satisfaire les besoins humains

Cochon ayant subi des mauvais traitements dans un centre d'élevage,
il n'est plus capable de marcher pour se rendre dans un camion de transport vers l'abattoir,
un enquêteur de Peta a été témoin de plusieurs scènes de cruauté grave envers ce pauvre cochon l'or de la manipulation pour le transport.

_________________
La Vie Avant Tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachapelle.express-forum.com
 
QUELQUES STATISTIQUES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La vie avant tout :: Pétition :: Agir pour la cause animal :: la cruautée animale dans tout ses sens :: Les animaux de fermes ont tous un visage-
Sauter vers: